Rechercher
  • Marie-Alix

Un gimbal, c’est quoi ?

Non, ce n’est pas le dernier accessoire de gym suédoise à la mode.


Arrivé avec la révolution des moteurs brushless (moteurs aimantés) et basé sur le principe du gyroscope (un élément fixe dans l'espace), le gimbal permet d'adoucir les mouvements de la caméra sur 3 axes (Pan, tilt et roll).


C'est une version allégée et plus moderne du steadycam, qui ne le remplace pas mais en est complémentaire.


Evidemment, l'utilisation d'un gimbal demande de très nombreux réglages tels que :

- angle de "non mouvement"

- vitesse d'accélération

- vitesse de mouvement


Il existe de très nombreux et différents modèles de gimbal, que l'on choisira selon le poids de la caméra que l'on mettra dessus (du smartphone à > 15kg), le temps que l'on aura pour les mettre en place, etc.


Ici une capture d'écran de l'interface de réglage DJI du plus simple de ses gimbals, le Ronin S.


Directement via le smartphone et en bluetooth. Tellement pratique, nous adorons !







Vous allez vous dire que cela ressemble fortement à un drone : bien vu, c'est exactement le même principe, ici les hélices sont les bras de l'opérateur vidéo.

On peut même monter la nacelle de stabilisation du gimbal directement sur certains drones de cinéma !


Le mot a été prononcé : "cinéma". Nous allons vous expliquer en quoi le gimbal aura un énorme impact sur l'esthétique de votre film...



1. Un système de stabilisation "cinématique"


Evidemment, le rôle premier du gimbal sera de stabiliser les images, d'adoucir les mouvements.

Le résultat en sera une vidéo plus immersive car le spectateur aura l'impression d'être dans le film, l'oeil happé par le mouvement.



La différence avec l'utilisation d'un trépied sera très grande, le trépied donnant un côté moins moderne et plus "old school" à cause du coté "figé" des images.



2. Un outil créatif



Au delà de l'utilisation pour des plans d'illustration, qui seront sublimés par ces mouvements fluides et maîtrisés, nous pouvons utiliser le gimbal sur de très différents formats : reportage, films de marque, interview, etc...

Interview ? Oui, tout à fait : si notre speaker/interviewé s'adresse directement à la caméra, le spectacteur va avoir la sensation que l'on s'adresse directement à lui. Effet garanti !



3. Un effet WAHOU !

Evidemment, le gimbal est l'outil idéal pour tous les tournages avec beaucoup de mouvement.




Pour finir, accessoirement le gimbal fonctionne très bien pour filmer des gladiateurs, mais c'est plus rare.

Ici sur Pop In The City à Nice



Faites-nous confiance pour rendre vos films inspirants !


Copyright © 2020 ADN Films - Tous droits réservés

  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle